Chemical Reaction

Si vous croyez qu'il y a rien après la mort, vous avez tort.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 BRUNO COHLE ★ " All men are pigs "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: BRUNO COHLE ★ " All men are pigs "   Lun 30 Juin - 16:42


Acting like we don't exist


Bruno ▬ Brunette ▬ Injustice ▬ Prostitué ▬ Jordan Gavaris


Why   do they treat me like this?
You can't control me.


Bruno, déjà, avec ce nom, tu peux pas vraiment avoir grande crédibilité. Heureusement qu'il en a pas besoin, Bruno. En même temps, quand on dit que c'est un prostitué, les gens ont tendance à froncer les sourcils. Un homme? Comment c'est possible? Bordel, z'avez jamais sorti de votre trou, hein? Des homosexuels, y'en a partout. Alors Bruno il comble ces désirs là. Il n'a pas honte. Vraiment pas. S'il pourrait le crier sur le toit, il serait capable. Mais disons que c'est pas très ....légal. Alors du coup il se retient un peu. Il le dit pas aux policiers. Sinon, le reste c'est pas grave. Qu'il le sache ou non, personne ne sait qui il est vraiment. Parce que Bruno c'est un bon acteur, et un excellent menteur. Il va se faire passer pour quelqu'un d'autre juste pour avoir quelques clients de plus. Vous aimez ça? D'accord. Bruno ferait tout ce qui est en son pouvoir pour avoir un petit billet de plus. Absolument tout.

Bruno juge très facilement. En même temps, les gens ne cessent de le juger, alors pourquoi devrait-il se priver? Il juge ouvertement, fait des commentaires haut et fort, parfois, très déplacé. Parfois ça va du "ce rouge à lèvre est parfaitement horribleee" au "j'aimerais bien croquer ce petit cul". De la gêne? Aucune. Absolument aucune. Qu'on le regarde de travers, il n'en a rien à foutre. Il chassera ces mauvaises pensées simplement en les prononçant haut et fort. Réfléchir avant d'agir, ça existe? Vraiment? C'est du nouveau, ça. Bruno a une confiance en lui qui est exorbitante. D'un autre côté, c'est une belle chose quand on se prostitue. Tout ça, c'est un choix. Tu ne peux jamais dire que tu n'avais pas le choix, tu as toujours le choix. Bruno si il est comme ça aujourd'hui, c'est parce qu'il en a décidé ainsi. Tout simplement.

Bruno fait tout ce qui est en son pouvoir pour pouvoir obtenir ce qu'il veut. Il s'en fiche du monde qui l'entoure, tant qu'il n'a pas son objet ou sa personne désirée. Il est têtu et surtout très très injuste envers les gens. Il doit toujours avoir son opinion sur tout, et ne changera jamais d'avis. C'est une tête de cochon, en effet. On peut en discuter autour d'un petit verre de champagne, parcontre. Mais ça va toujours finir pareil : Bruno n'aura pas changé d'avis. Mais il aura eut un verre de champagne gratuit. Il va tout accepter ce qui est gratuit, y compris drogue et alcool et seringue. Il s'en fiche, il va tout prendre. De toute manière, ça ne va pas le tuer, non?

Bruno adore bien paraître. Il n'aime pas ces deux billes blanches qui lui sert d'yeux, il n'aime pas paraître différent. Il n'aime pas sa peau blanchâtre, son teint maladif, et il le cache avec des couches et des couches de maquillage. Il s'assume dans bien des domaines, mais lorsqu'il s'agit de son corps, il ne s'assume pas. Alors il s'habille, il se donne une apparence saine et normale, apparence attirante car lorsqu'il ne se maquille pas les gens ont tendances à l'éviter. Il voudrait montrer qu'il est fort, qu'il est fier, qu'il est beau, mais il ne le pense pas vraiment sans cette tonne de maquillage sur le visage.




Who   are you really?
Just like an old-time song.

Bruno venait d'une famille qui avait les moyens de s'acheter la Terre au grand complet. Vous l'aurez compris, ils avaient une richesse sans fin. C'était des Anglais qui avait la tête dans les nuages. Des rêveurs, mais en même temps des gens conventionnels et très réservés. Des riches, en gros. Eux, ils n'avaient pas besoin de rêver pour avoir des choses, ils avaient simplement besoin de claquer des doigts et ils avaient les objets les plus chers qu'ils convoitaient depuis deux secondes. Bruno, étant fils unique, était gâté de toutes sorte de chose sans queue ni tête. Des voitures alors qu'il n'avait que cinq ans, et bien d'autre chose que tout jeune homme se devait d'avoir. Le problème? Bruno n'aimait pas ces 'trucs d'hommes'. Lui, ce qu'il voulait vraiment. C'était être une jeune fille. Il ne se sentait pas bien dans sa peau, et cela le dérangeait énormément. Mais dans le temps, il n'y avait aucune remède pour cela. Une maladie horrible, que tout le monde détestait. Les gens ne comprenait pas encore ce principe de "ne pas aimer son corps, de vouloir changer de sexe". Alors Bruno chassa bien vite cette idée de sa tête, le temps de grandir.

Tout le monde l'aimait, tout le monde l'adorait, tout le monde l'admirait. En tant qu'homme. Bruno avait apprit à mentir, et il était affreusement excellent dans cette discipline. Alors il se tapait des filles comme il vidait des bouteilles de vodka, parfois c'était des hommes qui avait le droit de partager son lit, même si c'était toujours tabou. Bruno savait se faire discret, et il préférait de loin les hommes aux femmes. Il était simplement prit dans une société encore homophobique, pour son plus grand malheur. Il grandit, fit des études dans le théâtre et devint acteur. Il était terriblement bon. Même s'il convoitait toujours les rôles destiné aux femmes. Il était quand même excellent en tant que prince ou roi ou je ne sais quoi.

Il resta très réservé, autant dans ses prestations que dans sa vie privée. Il se refermait petit par petit, se disant qu'il était malade. Et pour chasser cette maladie, il n'y avait que le mariage qui était possible. Il se maria, un grand mariage digne de princesse. Sa femme était terriblement conne, il avait horreur de cette jeune demoiselle qui faisait la moitié de son âge. Ils eurent un enfant. Un seul, une jeune fille magnifique. Il l'adorait. Plus que sa femme.

Puis il y a eut l'amant. Rien ne peux marcher correctement sans un amant, pas vrai? Alors Bruno se trouva un jeune acteur, dans la vingtaine. Il était magnifique et ils s'aimaient terriblement. Un conte de fée. Ils eurent plusieurs rencontre torrides, puis la dernière.
La dernière.
C'était un truc magique, mais Bruno ne pouvait plus continuer comme ça, sa femme allait le découvrir. Elle se doutait déjà de quelque chose, et tout risquait de tomber à l'eau.
"C'est la dernière fois. La dernière fois qu'on se voit, qu'on se parle, qu'on se touche."
Le jeune homme l'a un peu trop mal prit.

bang bang bang

Le cœur et les deux yeux. Touchés.
C'en était finit de Bruno Cohle.





Mon pseudo est crimson, j'ai uno ans et je suis disponible anytime, anywhere. J'aime le surnom sunshine et j'apprécie moins le culcul. J'aimerai ajouter que yésouigay


© Halloween de Never Utopia



Dernière édition par Bruno Cohle le Mer 16 Juil - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: BRUNO COHLE ★ " All men are pigs "   Mer 16 Juil - 15:41

    Légère modification du psychologique > 16/07
Revenir en haut Aller en bas
 

BRUNO COHLE ★ " All men are pigs "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» De la Bourse au FMI selon Bruno Testa.
» [18.09.09] Florent chez Bruno Guillon - Virgin radio
» Johann Sebastian Bach - Bruno Cocset
» Bruno Kowalczyk
» Bruno Mantovani

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemical Reaction :: ONCE UPON A TIME :: Ⅱ . PRESENTATION :: ⅰ . Accepted-