Chemical Reaction

Si vous croyez qu'il y a rien après la mort, vous avez tort.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Your past-times consisted of the strange, twisted and deranged ⚵ I.S.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Your past-times consisted of the strange, twisted and deranged ⚵ I.S.   Dim 19 Oct - 12:09


IVAN SVENSSON*

 



   

 

 
Nous*
Il s'appelle Ivan Svensson, il est Suédois et il a 30 années et des poussières. Il représente la Violence, travaille sur le marché des organes, c'est plutôt risqué, mais bon. Il ressemble comme deux gouttes d'eau à Alexander Skarsgård. Bizarre, hein.

Moi c'est Mathilde, et ce serait bien que vous le sachiez déjà. J'ai 14 ans, et rien d'autre d'intéressant à dire. J'aime les muffins, aussi. Et les bonbons. Et, ouais. J'aime pas les légumes par contre. C'est con. Enfin bref. Ça fait longtemps que je vous fais chier avec mes persos, et le dernier ici datait d'août, fallait bien que je revienne à la charge un jour... c: ♥ Keur pour ce forum et la fonda. Voilà voilà.


 


 
Mental*
Ivan est sûrement la dernière personne que vous souhaiterez aborder dans la rue, même après la poubelle du quartier, oui. Les gens ont souvent peur de lui à cause de sa tête, les regards peu rassurants qu'il lance aux gens, sa taille aussi peut-être. Tout ça ne donne pas bien envie de s'approcher de lui. Et ceux qui décident de rester à l'écart ont bien raison. Ivan est souvent imprévisible, ses humeurs sont instables, il peut passer de la tristesse à la colère en quelques secondes, et ce juste parce que vous aurez dit le mot de trop. Il n'est pas vraiment "dangereux", à partir du moment où vous évitez de le provoquer. Comme n'importe quel animal sauvage. Vous restez sage ? Vous pourrez rentrer chez vous sain et sauf. Vous faites un pas de travers ? Couic.

Ivan ne veut pas être un meurtrier, et n'a jamais voulu l'être. Et même si son travail est de se "salir les mains" pour faire gagner de l'argent aux autres, il veille à ne pas faire mourir les... "patients", disons. Mais il peut devenir brutal, il peut frapper et faire très mal. Et malheureusement pour lui, il ne connaît pas les limites, il ne sait pas s'arrêter, lorsqu'il est trop en colère, il frappe, il frappe et il oublie tout le reste, il oublie que la personne qui subit ses coups a ses limites aussi, et qu'une fois qu'elles seront franchies, il sera impossible de revenir en arrière. C'est donc pour ça qu'Ivan est assez distant avec les gens pour qui il éprouve une certaine affection, disons. Certes, ça parait tout sauf logique, mais c'est comme ça que ça marche. Il a souvent peur de faire du mal à ceux qu'il aime, c'est pourquoi il évite d'être trop proche d'eux. En revanche, les simples connaissances, ou les gens qu'il apprécie peu sont plus susceptibles de devoir le supporter. Peut-être, ou même sûrement parce qu'il ne les estime pas suffisamment importants à ses yeux pour prendre soin d'eux en les préservant de ses sautes d'humeur plutôt impressionnantes.

Car si il prend des précautions pour ça, Ivan n'est pas quelqu'un de spécialement 'bon'. Il peut lui arriver d'être gentil, mais pas vraiment longtemps. Rendre service n'est pas ce qu'il apprécie le plus, surtout si le service ne l'arrange pas lui. Il ne prend pas beaucoup de choses au sérieux, surtout quand il prend des risques. Faire des choses illégales ne l'effraie pas, il en a déjà fait, et il en refera encore des tas dans le futur. Mais contrairement à certains abrutis qui se la jouent "délinquant sexy", il ne s'amuse pas à le dire à tout le monde ou à ses coups d'un soir. Ceux-ci ne bénéficient que de petits sourires et de compliments.

Parce que je l'ai déjà dit, Ivan peut être gentil, ou du moins poli, quand il le veut. Autant qu'il peut être agressif et violent.

Ivan est une personne instable. Mais ça je l'ai déjà dit aussi.



 


 



 


 





 
Histoire*


Ivan n'a pas eu la meilleure des enfances. Il a grandi dans une famille plutôt pauvre, son père était mort suite à un coma éthylique, et il ne restait que sa mère, déjà vieille, aigrie et surtout endurcie par le deuil, pour s'occuper de lui et de ses trois sœurs. L'une avait trois ans de moins que lui, les jumelles en avaient cinq de moins. Elles adoraient leur frère et lui vouaient une certaine admiration, très exagérée en soi. Évidemment, enfant de 12 ans en manque d'attention, Ivan était prêt à faire pas mal de bêtises pour les impressionner. Il était donc fréquent que lors d'une sortie en ville, il vole des petits trucs, des babioles dans un petit magasin. C'était pas grand-chose, mais ça suffisait pour faire rire et applaudir ses petites sœurs et faire naître un sourire fier sur le visage du petit Ivan.

Mais les années passèrent, et désormais Ivan n'agissait plus pour faire la fierté de ses petits sœurs, mais bien pour son propre 'plaisir', 'confort', appelez ça comme vous voulez, le fait est qu'il n'hésitait pas à voler, et que rien ni personne n'était là pour le lui faire regretter. Sa mère était trop occupée à gérer ses filles encore jeune, et surtout elle pensait que son fils était un grand garçon, qu'il se débrouillerait, mais évidemment elle avait tort.

Mais contrairement à ce que lui-même pensait, il s'en est sorti. Et même si son casier judiciaire n'était pas totalement vide, Ivan a pu se faire une vraie vie. Il se maria, eut deux filles, et trouva un travail stable, quelque chose dans le commerce, peu importe. Les deux premières années furent géniales pour eux. Ils s'aimaient énormément, prévoyaient de fonder une famille, tout allait bien. Mais un jour, sa femme Vichy se fit enlever alors qu'elle était enceinte de leur première fille. Ivan restait impuissant face à ça, malgré qu'il aie fait appel à la police, qu'il s'implique au maximum dans cette histoire. Six mois plus tard, elle réussit à s'échapper, dénonça l'homme qui l'avait maintenue emprisonnée chez lui pendant six longs mois et celui-ci fut jugé et envoyé en prison tandis qu'elle rentrait à la maison. Les premiers mois qui suivirent son retour furent plus sombres pour eux. Elle était presque devenue paranoïaque, Ivan ne pouvait quasiment plus la toucher. Mais leur couple tenait le coup, parce qu'Ivan l'aimait et ne voulait pas la perdre, quel que soit l'état dans lequel elle lui serait revenue.

Mais lui-même ne semblait plus aussi animé par la flamme de l'amour, et sa femme s'inquiétait pour leur couple. Ils décidèrent de faire un deuxième enfant, et la seule chose qui justifia ce choix stupide était que peut-être ça allait les rapprocher de nouveau. Vichy donna naissance à une deuxième fille, qui fut élevée comme la première, dans de bonnes conditions. Mais ce qu'ils avaient pensé être une bonne solution pour leur couple se révéla être un problème en plus. Les deux enfants leur prenaient à chacun beaucoup de temps, et Ivan se détournait peu à peu de leur vie de couple. Un soir, ou deux, ou même trois, il dérapa, et eu des aventures avec d'autres. Ça lui arrivait, et même si il se sentait coupable, il refusait d'abandonner ce nouveau "mode" de vie.

Lorsque celui qui avait kidnappé Vichy sortit de prison, on pourrait penser qu'il était calmé et qu'il allait refaire sa vie de son côté, qu'il avait purgé sa dette et qu'il était désormais tranquille et laisserait le monde tranquille. Mais non. Il s'empara à nouveau de la femme d'Ivan, peu longtemps cette fois-ci. Cette deuxième fois, elle ne subit pas de viol, pas d'enfermement. Elle fut simplement égorgée et laissée morte dans la grange de leur maison familiale. Ce fut sûrement cet événement qui rappela avec une violence affreuse à Ivan à quel point il aimait sa femme, même si il était désormais trop tard. Mais pour ne pas être si facilement découvert, l'homme avait pris des précautions, et il ne fut pas si aisé que ça de découvrir qui avait tué la femme. En attendant, Ivan fut considéré comme l'un des principaux suspects. Lorsque sa belle-famille apprit cela, tout dérapa. Lorsqu'Ivan et Vichy s'étaient mariés, cette union avait été fortement désapprouvée par la famille de Vichy, qui estimait qu'Ivan n'était qu'un "délinquant" et que s'unir à un homme comme ça était une mauvaise idée. Évidemment, c'était faux. Svensson n'était peut-être pas la plus adorable et correcte des personnes, il avait beau avoir trompé sa femme, jamais il ne lui aurait fait de mal. Lorsqu'elle lui était revenue après ces six mois affreux, il avait pris soin d'elle, il l'avait aidée à se remettre du choc. Et malgré les tensions qui avaient pu régner, malgré que leur couple aie depuis longtemps perdu de son éclat, il l'avait toujours aimée. Peut-être plus comme au premier jour, mais ses sentiments n'avaient jamais totalement disparut, et il savait très bien qu'il en avait toujours été de même du côté de son épouse.

Et alors qu'Ivan et ses deux filles s'effondraient sous le choc de la mort de Vichy, toute la famille de la défunte commençait à s'agiter en accusant Ivan d'avoir commis ce meurtre. Mais les preuves démontraient que ce n'était pas lui, et de toute façon ce n'était pas lui. Il était innocent lorsqu'il entra au tribunal, et on l'avait déclaré comme tel lorsqu'il en était sorti. Mais la haine de sa belle-famille envers lui était trop grande pour qu'ils admettent cela, pour eux ce n'était qu'un affreux mensonge, c'était sa faute, c'était lui le meurtrier, c'était peut-être même lui qui avait manigancé toute cette affaire, il avait été un complice du kidnappeur de Vichy.

Un jour, alors qu'il rentrait du travail pour aller retrouver ses deux filles, il fut agressé par les nombreux frères et proches de sa femme, qui avait toujours eu une grande famille et un grand cercle d'amis. Et ceux-ci s'étaient réunis pour faire payer à Ivan un crime qu'il n'avait pas commis.

Si il savait très bien se défendre face à une personne, il était cette fois-ci attaqué par une bonne dizaine de types enragés, dont certains étaient armés. Bientôt, c'en fut fini d'Ivan. Il fut à son tour assassiné, et abandonna derrière lui deux filles qui étaient désormais sans parents.

C'était bien la seule fois où il avait été innocent, mais il mourut quand-même.



 © Halloween sur Never-Utopia

 


Dernière édition par Ivan Svensson le Lun 20 Oct - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owen Cash
LOYALTY
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 18
Localisation : Somewhere.

Passeport
Concept: Loyauté
Personnalité: Troy Baker
Métier: Épicier

MessageSujet: Re: Your past-times consisted of the strange, twisted and deranged ⚵ I.S.   Dim 19 Oct - 15:20

J'te valide pas. I:
Ass ass ass.

~~~~~~



Two things prevent us from happiness;
living in the past and observing others.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Your past-times consisted of the strange, twisted and deranged ⚵ I.S.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Twisted Tour - 3eme mi temps
» Twisted Sister
» Journey through the past
» L'album Sign of the Times de Cosmic Gate
» ANGEL DUST Into The Dark Past (1986)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chemical Reaction :: ONCE UPON A TIME :: Ⅱ . PRESENTATION :: ⅰ . Accepted-